Toute activité de pleine nature comporte des risques et la pêche ne déroge pas à la règle. Voici donc les règles simples que tout pêcheur peut appliquer pour pratiquer sa passion en toute sécurité.

Préparer sa sortie pêche
  • Préparer sa sortie, ce n’est pas juste choisir son matériel. Emportez avec vous un téléphone portable : il pourra vous être d’un grand secours si vous avez besoin d’aide. Pensez à le mettre dans un petit sac étanche (type sac de congélation) afin que celui-ci reste fonctionnel même après une chute dans l’eau ou sous une météo mauvaise.
  • Prévenez toujours quelqu’un du lieu où vous allez, du parcours que vous comptez suivre et de l’heure à laquelle vous pensez rentrer. Le téléphone portable ne passe pas toujours lorsqu’on est en pleine nature, il est donc essentiel qu’un de vos proches sache avec précision où vous vous situez pour pouvoir intervenir si besoin.
  • Emmenez toujours avec vous des vêtements chauds et secs, encas et boissons, que vous protégerez également à l’aide d’un sac plastique étanche.
Les cannes conductrices d’électricité

Même si vous ne la touchez pas directement, le danger existe près d’une ligne électrique dès que vous vous en approchez ou que vous pointez un objet dans sa direction. Un arc électrique peut en effet se produire entre vous et la ligne.

Le niveau de l’eau peut monter à tout instant

Les courants des rivières peuvent varier fortement lorsqu’ils sont sollicités pour la production hydroélectrique. Malgré le calme apparent, le risque est toujours présent dans les cours d’eau équipés. Il est donc indispensable de respecter les Arrêtés Préfectoraux mentionnés sur les panneaux d’information afin de ne pas être pris au dépourvu lors de votre sortie de pêche. Il importe de rester toujours prudent lorsque vous vous trouvez en aval d’un barrage.

 

L’aappma Verdon-Colostre a mis en place un protocole de suivi de la qualité des eaux du Colostre et du Verdon. En avril dernier, ce sont 11 analyses qui ont été effectuées dans nos cours d’eau sur les territoires des communes de Gréoux-les-Bains, Valensole, Saint-Martin-de-Bromes, Allemagne-en Provence et Riez. 8 se sont révélées conformes à la réglementation en vigueur et 3 posent problème. L’aappma Verdon-Colostre renouvellera cette campagne de mesure en été et à l’automne.

Le 25 mai dernier s’est tenu au siège de la Fédération de Pêche des Alpes-de-Haute-Provence le premier comité de pilotage destiné à améliorer la situation sédimentaire en aval des barrages du Verdon. Actuellement, les continuités écologiques sédimentaires sont rompues par les barrages dans lesquels les galets s’accumulent et les rivières s’appauvrissent en aval crue après crue. A terme, le but est de réinjecter dans le lit de la rivière des sédiments afin que les poissons puissent mieux se reproduire et que les invertébrés trouvent un habitat favorable. Un travail de longue haleine en perspective qui réunit tout les acteurs institutionnels du monde de l’eau !
Retrouvez nos actions : http://aappmaverdoncolostre.fr/…/accueil/actions-de-laappma/

Introduit dans les années 90, le sandre est présent dans le lac d’Esparron mais sa population est faible alors quelle est plus importante à Sainte-Croix. Afin de mieux comprendre ce qui limite le développement de cette espèce (milieu de vie? reproduction?), l’aappma Verdon-Colostre souhaiterait que les pêcheurs qui ont capturé un sandre dans le lac d’Esparron se fassent connaitre et nous apportent les renseignements suivants: Nom du pêcheur,année de capture,longueur du poisson,technique de pêche utilisée.
Adresse mail: contact@aappmaverdoncolostre.fr
Par avance merci.

Le recensement des adoux, canaux et sources en connection (ou non!) avec le Colostre se poursuit. Le stagiaire de DUT que l’AAPPMA Verdon-Colostre a recruté pour trois mois accomplit un travail remarquable.

Kévin a découvert une multitude de petits affluents où pourraient se reproduire les truites mais qui à l’heure actuelle ne sont pas fonctionnels pour la reproduction des salmonidés.

Les obstacles ne manquent pas: buses perchées, confluences obstruées, embâcles, barrages: le travail de Kévin consiste à recenser et cartographier tout cela afin de trouver des solutions.

Nous tenons à remercier tout les riverains et agriculteurs du Colostre qui lui ont réservé un très bon accueil et se sont impliqués personnellement en donnant un peu de leur temps pour nous aider. Tout le monde veut que la vie revienne en force dans cette rivière!

Avec le chantier entrepris par le Parc Naturel du Verdon et le projet de restauration des affluents du Colostre qui pourrait naître à partir du travail de Kévin, le Colostre retrouvera peut-être un jour sa splendeur passée!

La fête de l’eau s’est déroulée à Gréoux-les-Bains sur les rives du Verdon et sous un soleil radieux. Les curieux ont pu découvrir les actions menées par la Fédération de Pêche 04 et l’aappma Verdon-Colostre. Une initiation à la pêche (lancer, toc, mouche) a été proposée et les jeunes recrues ont pu s’inscrire pour le prochain Atelier Pêche et Nature. Découverte de la pêche sur un simulateur, découverte du montage des mouches artificielles ont également été au programme de cette belle journée qui aura été un moment de convivialité et de sensibilisation au monde de la pêche et de l’eau.